Escale Berrichonne à Quincy.

5 juil. 2017

J'ai mis les pieds pour la première fois dans le département du Berry fin juin et autant vous dire que cette impulsion ne venait pas de moi. En toute franchise cette partie de la France n'est pas celle à laquelle on pense en premier pour s'amuser et faire la fête à 24 ans mais peu importe, ma venue était programmée. À la veille du départ c'est toujours ces mêmes questions que j'avais en tête " Qu'est ce qu'il y a dans le Berry ? Je prends mon reflex ? Je le prends pas ? " Trop peur d'être frustrée si le lieu avait un intérêt visuel j'ai finalement calé mon appareil photo entre 2 paires de chaussettes et au bout du compte ce n'est pas un mais deux articles que je viens d'écrire sur ces quelques heures passées à Quincy.
I put my feet for the first time in the department of Berry at the end of June and I must admit that this idea didn't come from me. In all frankness this part of France is not the one we think at first to have fun at 24 y/o. On the eve of the departure I had always the same questions in my head " What is in the Berry ? " I take my reflex, I don't take it ?  " Too scared to be frustrated if the place has a visual interest I finally put my camera between 2 pairs of socks and it's not one but two articles that I just wrote about these few hours spent in Quincy.


Connexion Internet quasi inexistante, rues presque vides et réseau téléphonique qui grésille sont autant de paramètres auxquels je m'attendais avant d'arriver sur place. Les profondeurs du Berry sont visiblement restées dans leur jus, mon hébergement aussi ! Un changement de décor radical pas plus déplaisant qu'un week-end sous la pluie de Paris et l'avantage certain de pouvoir respirer de l'air frais. Quincy c'est pas la folie mais l'assurance d'être au calme  tout en profitant de la campagne française et pourquoi pas faire une Digital Detox, mais ça c'est une autre histoire ...
Internet connection practically non-existent, streets almost empty and phone network that sizzling are so many parameters that I expected before arriving on the spot. The depths of Berry have visibly remained in their juices, my accommodation too ! A radical change of scenery no more unpleasant than a weekend in the rain of Paris and the certain advantage of being able to breathe fresh air. Quincy is not a madness city but the assurance of being quiet while enjoying the French countryside and, why not, do a Digital Detox but that's another story ...


8 commentaires:

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required