Carnet Normand : Deauville, de la stupeur au coup de coeur.

21 oct. 2019

Août 2019. Alors que la canicule des jours précédents nous a naïvement fait penser qu'il ferait chaud en Normandie la réalité nous a sorti de nos rêves à grands coups de vent ponctués de sable dans les yeux. La météo n'avait jamais été aussi capricieuse que lors d'un voyage scolaire à Londres où le vent, le soleil et la pluie se partageaient le ciel de façon alternative.
August 2019. While the heat of the previous days has naively made us think that it would be hot in Normandy the reality took us out of our dreams with great gusts of wind dotted with sand in the eyes. The weather had never been so capricious as during a school trip to London where the wind, the sun and the rain alternately divided the sky.


Les kilomètres en voiture nous avaient menées à cette destination tant désirée depuis plusieurs jours. Deauville. Rentrer dans le cœur de Deauville me semblait aussi inconfortable que ma première fois à New-York malgré un tout autre décor et une population incomparable. Non cette sensation n'était pas quelque chose que l'on peu humer ou que l'on peu toucher mais un sentiment qui ne tient qu'à soi. Une vague impression qui me faisait penser que Deauville ça passe ou ça casse de la même façon que lorsque j'ai fait mes premiers pas aussi timides qu'affolés dans la Grosse Pomme.
The kilometers by car had taken us to this much desired destination for several days. Deauville. Entering the heart of Deauville seemed to me as uncomfortable as my first time in New York despite a completely different decor and an incomparable population. No, this feeling was not something that we can smell or touch, but a feeling inside. A vague impression that made me think that Deauville it goes or it breaks in the same way as when I made my first steps as shy as petrifying in the Big Apple.


Un autre monde s'ouvrait à nous et l'impression de ne pas être à notre place ou juste d'être perdues se faisait ressentir. Deauville avait des airs de village comme on en trouve dans les parcs d'attractions. Parfaite, sans rien qui déborde, sans une seule façade sale. Les magasins de luxe se succédaient autour de la place Yves Saint Laurent jusqu'à la mairie dans la plus pure perfection qui donnait l'impression d'être à la Vallée Village pour une séance shopping. Déroutant est le seul mot que j'ai pu trouver pour traduire ce sentiment qui était le même que lorsque j'ai débarqué à Manhattan pour la première fois.
Another world opened up to us and the feeling of not being in our place or just being lost was felt. Deauville had the air of a village like that found in amusement parks. Perfect, without anything that overflows, without a single dirty facade. The luxury shops followed each other around the place Yves Saint Laurent until the town hall in the purest of perfection that gave the impression of being in the Vallée Village in France for a shopping session. Confusing is the only word I could find to translate that feeling that was the same as when I first landed in Manhattan.


Et puis, la voiture garée, l'index rivé sur le déclencheur de l'appareil photo j'ai pris un temps seule pour apprendre à connaitre cette ville où tout me semblait superficiel. Pas de Zara ni de H&M à Deauville mais des magasins où l'on affiche sur un portant une feuille A4 annotée " Tout à 90 euros " dans le plus grand des calmes ! Au fur et à mesure ma crispation des premiers instants laissait place à une admiration pour cette ville qui avait un style certain et encore jamais vu pour moi. L'effet New-York, de la stupeur au coup de coeur. 
And then, the car parked, index fingered on the trigger of the camera I took a single time to learn to know this city where everything seemed superficial. No Zara or H & M in Deauville but shops where it's post on a clothes rack an annotated A4 sheet "Everything at 90 euros". The more I discovered Deauville, the more my questions at the first moments left room for a certain admiration for this city that had a certain style. The New York effect, from stupor to crush.


Les maisons à colombages s'étalaient dans les rues pour le plus grand plaisir des yeux. Le célèbre hôtel Normandy ne venait en aucun cas ternir le tableau avec sa taille imposante et ce vert tendre qui habillait sa façade tout en donnant l'impression d'être la pièce maîtresse de ce charmant puzzle. Tout se passait autour de lui et de son voisin non moins mythique, le Casino Barrière, où les voitures de luxe défilaient à mesure que les heures passaient. Deux établissements qui rencontre forcément la ligne de mire des touristes et des habitants, depuis la plage comme depuis le coeur de la ville et qui font la réputation de Deauville à travers le monde. 
The half-timbered houses stretched out in the streets for the pleasure of the eyes. The famous hotel Normandy didn't under any circumstances tarnish the landscape with its imposing size and soft green color that adorned its facade while giving the impression of being the centerpiece of this charming puzzle. Everything was going on around him and his no less mythical neighbor, the Casino Barriere, where luxury cars paraded as the hours passed. Two establishments which inevitably meet the line of sight of the tourists and the inhabitants, since the beach as from the heart of the city and which make the reputation of Deauville throughout the world.

Informations Pratiques


Loger à Deauville
La galère d'une réservation annulée au dernier moment par le propriétaire d'un appartement trouvé sur Booking nous a conduites a effectuer une nouvelle réservation à La Parenthèse. Un appartement avec salon, cuisine et deux chambres telles des suites avec une salle de bain intégrée pouvant accueillir 2 personnes chacune. Les propriétaires ont été si accueillants que nous avons su qu'ils travaillaient autrefois dans l’hôtellerie. Pour ce qui est de la localisation elle est idéale car le logement est situé à seulement quelques mètres de la mairie de Deauville et à quelques minutes à pieds des planches. Gros coup de cœur pour ma chambre toute rose et d'une manière générale, pour cet appartement qui est idéal pour passer du bon temps à Deauville !
The hassle of a reservation canceled at the last moment by the owner of an apartment found on Booking led us to make a new reservation at La Parenthèse. An apartment with living room, kitchen and two bedrooms such as suites with a built-in bathroom that can accommodate 2 people each. The owners were so hospitable that we knew they were working in the hotel business. As for the location it's ideal because the housing is located just a few meters from the town hall of Deauville and a few minutes walk from the beach. Big crush for my room all pink and in general, for this apartment who's ideal for a good time in Deauville !

Pour réserver suivez ce lien : 


Le cas du repas
Je pense que vous vous en doutez mais on ne vient pas à Deauville pour faire attention à son porte monnaie. Bien sûr on se fixe un budget mais on comptera un peu plus large que d'habitude car à Deauville manger ne rime pas toujours avec bon marché. On retiendra la pizza à 20 euros sur les Planches ou cette barquette de melon découpé à 6 euros dans le Carrefour market du coin ... Nous c'est au Bar du Soleil situé face à la plage que nous avons aimé faire nos pauses hebdomadaires pour un brunch ou le temps d'un café avec des formules sucrées ou salées allant de 13 à 19 euros. La fausse bonne idée ? recommander un jus d'orange pressé à 6 euros le verre ... Sinon, baladez vous dans le centre ville où quelques petits restaurants proposent des plats qui permettent de manger sans exploser son compte en banque.
I think you suspect it but we don't come to Deauville to pay attention to his wallet. Of course we set a budget but we will count a little wider than usual because in Deauville eating doesn't always rhyme with cheap. We will remember the pizza at 20 euros in front of the beach or this tray of sliced melon at 6 euros at the supermarket ... For us it's at the Bar du Soleil, located in front of the beach, that we liked doing our daily break for a brunch or a coffee with sweet or savory formulas ranging from 13 to 19 euros. The wrong good idea? Asking for another squeezed orange juice at 6 euros a glass ... Otherwise, walk around the city center where a few small restaurants offer dishes that allow you to eat without exploding your bank account.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required