Expo Comme des Garçons - La place de la mode au MET de New-York.

17 avr. 2018

New-York c'est aussi la mode sinon qu'aurait à faire la fashion week 2 fois par an dans la grosse pomme ? Comment Carrie Bradshaw remplirait son dressing ? Wilhelmina Slater serait-t-elle un jour devenue rédac chef du magazine MODE ? Avec le temps les producteurs de séries New-Yorkaises et films qui veulent attirer l'attention de la gente féminine ont bien compris qu'il fallait parler talons et chiffons en même temps que de donner à leurs héroïnes le statut de femmes d'affaires.
New York it's also fashion otherwise what would have to do the fashion week 2 times a year in the big apple ? How could Carrie Bradshaw fill her dressing room ? Would Wilhelmina Slater become editor-in-chief of MODE magazine one day ? Over time, New-York series producers and films that want to attract the attention of women have clearly understood the need to talk about stilettos and rags, as well as giving their heroes the status of businesswomen.


Dans un contexte plus terre à terre et loin des projecteurs New-York fait partie des villes du monde connues pour le shopping. On parle alors des friperies de Brooklyn, de la nouvelle marque de beauté introuvable en France mais présente dans tous les Sephora de Manhattan, des jeans Levis moins chers qu'à Paris et de toutes ces enseignes de vêtements qui ne sont pas dans l'hexagone.
In a more down-to-earth context and far from the spotlight New York is one of the world's most famous cities for shopping. We are talking about the thrift stores of Brooklyn, the new beauty brand not found in France, but present in all the Sephora of Manhattan, Levis jeans cheaper than in Paris and all these bands of clothing that are not in the hexagon .

New-York c'est un budget pour les activités, la nourriture et, pour beaucoup d'entre nous, le shopping ! La règle d'or pour faire sa valise avant le grand départ ? Ne la remplir qu'à moitié ! Après autant d'arguments il n'y avait rien d'étonnant dans le fait de trouver une exposition dédiée à la styliste Rei Kawakubo dans un coin d'une des ailes du MET.
New York is a budget for activities, food and, for many of us, shopping ! The golden rule to pack your luggage before the big departure ? Fill it at half ! After all of these many arguments, there was nothing surprising in finding an exhibition dedicated to stylist Rei Kawakubo at the MET.


Le nom de cette japonaise vous dit peut-être quelque chose mais si vous n'y voyez pas très clair Rei Kawakubo est la créatrice de la marque " Comme des garçons ". La personne à l'origine de ces pulls, au prix WTF, brodés d'un cœur muni de deux yeux noirs. C'est sobre et ça coûte un bras mais l’intérêt de cette exposition était de pouvoir admirer de plus près des pièces de défilé, qui n'ont rien de classique, tout en préservant son PEL !
The name of this Japanese girl may tell you something but if you don't see it very clearly Rei Kawakubo is the creator of the brand "Comme des garçons". The person behind these sweaters, with WTF prices, embroidered with a heart with two black eyes. It's sober and it costs an arm but the interest of this exhibition was to be allow to admire pieces of fashion week, which are not classic, while saving money !

Dans cette pièce immaculée de blanc on parle de mode conceptuelle rendant hommage à près de 50 ans de travail. On déambule d’alcôve en alcôve au milieu d’asymétrie, d'armatures, d'artifices qui se présentent sous toutes les formes, dans de nombreuses matières. Tout est imposant mais minimaliste à la fois. Le paradis blanc de Rei Kawakubo nous transporte dans un univers futuriste où les lignes et les courbes nous empêchent parfois de nous projeter mais comme le dit si bien la styliste elle " refuse les valeurs établies, les conventions et ce qui est généralement accepté comme la norme. "
In this immaculate white room, we talk about conceptual fashion paying tribute to nearly 50 years of work. We walk from alcove to alcove in the middle of asymmetry, armatures, artifices that come in all forms, in many materials. Everything is imposing but minimalist at the same time. The white paradise of Rei Kawakubo transports us into a futuristic universe where lines and curves sometimes stop us to projecting ourselves, but as the stylist so well says, she "refuses established values, conventions and what is generally accepted as the norm. "







3 commentaires:

  1. WOW !

    Super article ! J'adore cette marque nippone et je suis heureuse de voir qu'elle a dépassé les frontières du Japon pour faire le tour du monde !
    Merci pour toutes ces belles photos ^^

    Des bises !

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ! Cet article était très intéressant, et les photos donnent vraiment envie de visiter cet expo. Dommage que ce soit si loin, et je t'avoue ne pas beaucoup connaître cette marque, alors ça aurait d'autant plus fait taire mes questions dessus :)

    Bises,
    Anthony & Noémie, blogueurs curieux et bientôt mariés sur
    notrecarnetdaventures.com

    RépondreSupprimer
  3. Coucou! Merci de ton passage sur mon blog et de ton gentil petit mot.
    Je n'y connais pas grand chose en mode, mais c'est une collection assez originale,
    Bisous des îles

    RépondreSupprimer

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required