L'étrange pouvoir de la neige en banlieue parisienne.

8 févr. 2018

Ils disent que ça faisait 5 ans que ça n'était pas arrivé. Moi j'avais l'impression que ça n'arriverai plus et encore moins ce 6 février 2018 après des mois passés sous la pluie. Un scénario impensable tandis que la décrue de la Seine tardait à se faire et qu'autour de moi proches et collègues parlaient encore des inondations, de l'eau qui continuait à monter. Un virement de situation à 180 degrés rabâché dans les journaux, à la télé. Des alertes, plusieurs avertissements puis les premiers flocons. Le matin, j'ai laissé la ville qui s'étale sur ces photos avec 3 petits centimètres de neige, juste ce qu'il fallait pour recouvrir les toitures des maisons et blanchir les branches des arbres. La banlieue s'éveillait avec son lot de contraintes matinales ...
They say it's been five years since it happened. I had the impression that it will not happen again, specially this February 6, 2018 after months spent under the rain. A scenario unthinkable while the recession of the Seine was slow to be done and, around me, friends and colleagues were still talking about floods, water that continued to rise. A 180 degree turn shared in the newspapers, on TV. Alerts, several warnings and the first flakes. In the morning, I left the city that spreads on these photos with 3 inches of snow, just enough to cover the roofs of houses and whiten the branches of trees. The suburb woke up with its lot of morning constraints ... 

Des habitants trop pressés, trop stressés, sur les routes, dans les transports en commun. Une excitation permanente dans les rues et sur le bitume encore noir de ce mardi 6 février. Comme à son habitude, Paris semblait protégée par un dôme qui donnait à la neige la possibilité de passer sans jamais pouvoir se poser au sol ou sur les toits. L'effet de serre comme on dit ... Les flocons tombaient, le ciel était gris mais les rues du 9ème arrondissement ne perdaient rien de leurs couleurs ni de leur agitation tandis que, dans mon coin, je pensais à ma banlieue.
People in a hurry, too stressed, on the roads, on public transport. A permanent excitement in the streets and on the still black bitumen of this Tuesday, February 6th. As usual, Paris seemed protected by a dome that gave the snow the opportunity to pass without ever being able to land on the ground or on the roofs. The greenhouse effect as they say ... The flakes were falling, the sky was gray, but the streets of the 9th arrondissement lost nothing of their colors or their agitation while, in my corner, I thought of my suburb. 


Certains étaient inquiets j'étais détendue quand d'un coup des nouvelles parvenues depuis l'autre côté du périph' sont venues contrecarrer mes plans et s'opposer à ma tranquillité. Le 9ème semblait être sous la pluie mais les abords de Paris étaient bien blancs. Le dôme semblait perdre de son efficacité et la neige recouvrait déjà les arrondissements du sud. Quel étonnement ! Il était à peine 16h30 et la capitale allait devenir un piège qui se renfermerait sur tous les banlieusards qui habitent loin. Routes enneigées, voitures dans le fossé, bus de plus en plus rares, RER perturbé. 
Some were worried I was relaxed when suddenly news from the other side of the ring road came to thwart my plans and oppose my tranquility. The 9th seemed to be in the rain but the edges of Paris were white. The dome seemed to lose its effectiveness and the snow was already covering the southern districts. What a surprise ! It was just 4:30 pm and the capital was going to become a trap that would fit on all the commuters who live far away. Snowy roads, cars in the ditch, bus increasingly rare, RER disturbed.

Ils disent que ça faisait 5 ans que ça n'était pas arrivé mais lorsqu'ils ont su ce qu'il se passerai les services de mon petit bout de banlieue chargés du déblaiement des voies n'ont rien fait. Et puis le jour s'est levé, donnant ainsi du relief et une lumière aveuglante à ce qui nous a demandé de nombreuses heures de patience dans la nuit avant de rentrer chez nous la veille. Les bus ne roulent plus, le RER ne fonctionne pas, les écoles sont fermées. Qu'est ce que l'on est ridicules ...
They say it had been 5 years since it happened but when they knew what will happen the services of my little suburb responsible for clearing the roads did nothing. And then the day came up, giving relief and a blinding light to what required us many hours of patience in the night before returning home the day before. The buses do not drive anymore, the RER does not work, the schools are closed. We are so ridiculous ...

Pousser la porte de l'Opéra Garnier

28 janv. 2018

On entendra toujours des parisiens s'exclamer de ne jamais avoir visité tel ou tel monument de Paris. Parfois par manque de temps, d'envie, ou tout simplement parce qu'à force de passer souvent devant l'un d'entre eux on en oublierait  presque leur histoire et leur intérêt. Une succession d'édifices que l'on n'aimerait pas voir nous échapper mais auxquels nous accordons finalement que peu d'importance parce que trop touristiques, trop de monde et surtout pas au programme sur notre planning ! 
We'll always heard Parisians exclaim that they have never visited such or such  monument in Paris. Sometimes because of lack of time, envy, or simply because passing again and again in front of one of them very often make them almost forget their history and their interest. A succession of famous buildings that we wouldn't like to see escape or abandoned but which we finally give a little importance because too touristy, too many people and especially not on our planning !

Parce que caler une visite entre le repas du midi et la plage lorsque l'on est en vacances c'est bien plus simple qu'un samedi entre les multiples tâches de la vie quotidienne et après une semaine de travail. Alors plutôt que de se rendre compte un jour que l'on connaît mieux les monuments célèbres d'autres grandes villes du monde plutôt que la sienne autant dresser une liste des lieux incontournables en commençant par cocher le premier point.
Because planning a visit between the lunch and the beach when you are on vacation is much simpler than a saturday between the many tasks of daily life and after a week of work. So, rather than realizing one day that we better know the famous monuments of other major cities of the world rather than his own, as well, make up a list of the Places To Be by first checking off the first point.


De jour, de nuit, passer puis repasser devant l'Opéra Garnier. La routine récurrente puis du temps, une visite. Pousser la porte de l'Opéra était depuis bien longtemps sur ma liste des activités à faire à Paris. Une liste déjà bien longue qui se remplit au fil des mois, des saisons, de mes envies. Découvrir la salle principale et le rouge carmin des fauteuils de l'Opéra le plus célèbre de la capitale pour enfin lever les yeux vers le plafond signé Chagall
By day, by night, pass then pass in front of the Opera Garnier. The recurring routine then time, a visit. Pushing the door of the Opera was for a long time on my list of activities to do in Paris. An already long list that fills over the months, seasons, my desires. Discover the main hall and the carmine red armchairs of the capital's most famous Opera House to finally look up to the ceiling signed Chagall.

Un hommage à la musique et ses grands noms pour ce peintre Biélorusse qui déverse un déluge de couleurs, puis, une vive polémique lors de son inauguration en 1964. Une déferlante de critiques, une population non préparée à cette touche de modernité destinée à rafraîchir l'Opéra Garnier. L'oeuvre initiale de Jules Lenepveu n'abrite plus les fauteuils rouge carmin et la grande scène de l'Opéra. Est-ce finalement mieux comme ça ? 
A tribute to music and its big names for this Belarusian painter who pours a deluge of colors, then, a lively controversy at its inauguration in 1964. A wave of criticism, a population unprepared for this touch of modernity to refresh the Opéra Garnier. The initial work of Jules Lenepveu no longer houses the carmine red armchairs and the main stage of the Opera. Is it finally better like this ?

Hangar Darwin - Pimp my old army barracks !

14 janv. 2018

J'ai entendu parler du Hangar Darwin bien après mon premier séjour à Bordeaux. Une surprise de connaitre l’existence d'un tel endroit qui m'a vaguement rappelé ma visite à la LX Factory de Lisbonne. Un lieu que l'on pourrait imaginer comme un squat d'artistes où le street art, omniprésent, semble se perdre au milieu de la nature qui reprend ses droits mais le but premier est tout autre.
I heard about Hangar Darwin well after my first stay in Bordeaux. A surprise to know the existence of such a place that reminded me vaguely my visit to the LX Factory in Lisbon. A place that could be imagined as a squat of artists where street art, omnipresent, seems to be lost in the middle of nature that takes back its rights but the first goal is quite different.

Le Hangar Darwin est avant tout un skatepark conçu à partir de matériaux de récupération au sein d'une ancienne caserne militaire. On pense arriver dans un endroit en friche et laissé à l'abandon, un lieu secret dont l'adresse se passe par le bouche à oreille mais pas tellement puisque la ville de Bordeaux a participé aux travaux de mise aux normes et les visiteurs sont nombreux !
Hangar Darwin is primarily a skatepark designed from recycled materials in a former military barrack. We think to arrive in an abandoned wasteland, a secret place but not so much since the city of Bordeaux participated in the work of upgrading and visitors are numerous !


Aujourd'hui le Hangar Darwin abrite également des ateliers de création, une épicerie bio, un restaurant, des expositions et autres événements tout un gardant la volonté de créer un lieu éco responsable dont l'entrée est gratuite. Ainsi, l'association qui gère l'entretien, les animations et le fonctionnement permet d'attirer un plus large public que les skateurs et ça c’était bien pour moi.
Today the Hangar Darwin also houses creative workshops, an organic grocery store, a restaurant, exhibitions and other events while keeping the will to create an eco-friendly place whose entry is free. Thus, the association which manages the maintenance, the animations and the operation makes possible to attract a wider public than the skaters and that was good for me.

Ma visite n'avait aucun but précis hormis m’imprégner des lieux et photographier ce que mon œil trouvait d’intéressant, coloré, décalé. Capturer des fresques, du street art sous un ciel gris puis recréer une atmosphère dramatique comme si cet endroit venait d'être trouvé.
My visit had no specific purpose except to impregnate myself of the place and photograph what my eye found interesting, colorful, offbeat. Capture frescoes, street art under a gray sky and recreate a dramatic atmosphere as if this place had just been found.


Hangar Darwin
87, Quai des Queyries 
33100, Bordeaux

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required