Lower Manhattan - Flâner au milieu de 4 quartiers, découvrir 4 ambiances.

12 mai 2018

Le Lower Manhattan n'était pas un tour du monde à lui seul mais offrait un potentiel dépaysement à chaque coin de rue pour qui voulait bien s'y perdre. Un fil de découvertes comme en plein Chinatown où ce ne sont pas les enseignes qui ornent les façades qui nous dépaysent mais la variété de produits vendus dans les échoppes qui jalonnent le quartier. La téléportation opère à deux pas des pizzerias du quartier de Little Italy. Ça sent l'Asie, l'exotisme et l'on se demande bien à quoi servent toutes ces épices, ces aliments inconnus qui interrogent, surprennent mais ne laissent en aucun cas indifférents.
Lower Manhattan wasn't a world tour on its own, but it offered a change of scenery at every street corner for those who wanted to get lost in them. A lot of discoveries as in the heart of Chinatown where it's not the signboards, that decorate the facades, that disorient us but the variety of products sold in the shops that dot the neighborhood. The teleportation operates close to the pizzerias of the district of Little Italy. It smells of Asia, the exoticism and we wonder what are all these spices, these unknown foods that question, surprise but leave no way indifferent.


À mesure que je vagabondais entre rues et avenues le Chinatown qui s’étalaient sous mes yeux ne ressemblait en rien à celui de Paris ou Montréal. À New-York tout semblait plus authentique car rien n'était fait dans la demie mesure. L'Asie ne flirtait pas avec l'Amérique, elle était omniprésente. Des enseignes aux étales jusqu'aux prix, parfois écrits non pas en dollars mais dans un dialecte pour le moins exotique, tout tentait à nous déboussoler mais nous étions bien en plein Manhattan.
As I wandered between streets and avenues, the Chinatown that spread before my eyes did not looks like that of Paris or Montreal. In New York everything seemed more authentic because nothing was done in the half. Asia did not flirt with America, it was omnipresent. From signboards to shops, up to the prices sometimes indicated, not in dollars but in a dialect for the least exotic, everything was trying to disorient us but we were well in the middle of Manhattan.


Dans le Lower Manhattan l'expression " Tout dépend du quel côté de la barrière on se place " prend tout son sens. D'un côté Chinatown, de l'autre Little Italy. Chacun cède sa place à l'autre lorsque la barrière est franchie mais aucun des deux ne laisse la même impression puisque tout y est différent. D'abord la population puis les magasins. On y vient pour manger des pâtes ou une pizza dans une ambiance à mi-chemin entre l'Europe et l'Amérique du Nord perdus dans un cadre où le vert, le blanc et le rouge prédominent. L'Asie est alors bien loin mais mon coup de cœur pour l'exotique Chinatown reste entier.
In Lower Manhattan, the french expression " It all depends on which side of the barrier you are " takes all its sense. On one side Chinatown, on the other Little Italy. Each gives way to the other when the barrier is crossed but neither leaves the same impression because everything is different. First the population then the stores. We come here to eat pasta or pizza in an atmosphere halfway between Europe and North America lost in a setting where green, white and red predominate. Asia is so far but my heart for the exotic Chinatown stay intact.




Plus loin Greenwich Village semblait donner un air de petite campagne à cette ville XXL. Ses rues partiellement ombragées par la nature environnante et le calme qui y régnait formaient comme un dôme loin de l'agitation des grandes avenues et des sirènes de police. Une fois de plus New-York se dévoilait sous un nouvel angle tout aussi photogénique que les précédents.
Further Greenwich Village seemed to give a small countryside look to this XXL city. Its partially shaded streets by the surrounding nature and the calm that reigned there formed like a dome far from the bustle of the big avenues and the sirens of police. Once again, New York was unveiling itself under a new angle as photogenic as the previous ones.

Un à un les détails dessinaient l'identité de Greenwich, ce village autrefois rural qui n'a pas cédé au quadrillage savamment tracé de la grosse pomme qui l'englobe aujourd'hui. Ainsi ce ne sont pas les rues étroites ou les virages qui ont remplacé les carrefours à angles droits mais bien les carrefours à angles droits qui ne sont pas parvenus à redessiner de tracé du quartier.
One by one the details sketched the identity of Greenwich, this once rural village that hasn't ceded to the carefully drawn grid of the big apple that encompasses it today. Thus, it's not the narrow streets or the turns that have replaced crossroads at right angles, but rather the crossroads at right angles that haven't managed to redraw the layout of the district.


Plus loin le quadrillage reprend et se poursuit jusqu'au pied des buildings de Soho. Un quartier, CE quartier emblématique bordé par Greenwich Village au nord, Little Italy à l'est et Chinatown au sud dont le nom signifie South of Houston street. Rentrer dans son écran bien plus que d'être dépaysée par le décor si vu et revu dans les films. Soho c'est comme si je le connaissais et, enfin, j'y étais. Tout semblait être à sa place comme sur n'importe quelle photo, comme dans n'importe quelle série américaine. D'abord cette enfilade de bâtiments puis les escaliers de secours symbole du paysage urbain, témoins d'une identité, acteurs de métal en perpétuel show devant l'objectif des touristes.
Further the grid continues to the foot of the buildings of Soho. A district, THE iconic district bordered by Greenwich Village to the north, Little Italy to the east and Chinatown to the south whose name means South of Houston street. Entering the screen much more than feeling disorient by the scenery so viewed and reviewed in the movies. Soho it was like I knew him and finally I was there. Everything seemed to be in its place as on any photo, as in any American series. First this series of buildings then the emergency stairs symbol of the urban landscape, witnesses of an identity, actors of metal in perpetual show in front of the objective of the tourists.

8 commentaires:

  1. C'est vrai qu'il est dépaysant ce quartier! L'architecture est magnifique. Très jolies photos.

    RépondreSupprimer
  2. Très belle série de photos dans un reportage très instructif ! Je rêve de m'y rendre un jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup et n'hésite pas si l'occasion se présente ! Il y a beaucoup de préjugés négatifs sur NY mais il faut absolument les laisser de côté et admirer le spectacle de ses propres yeux !

      Supprimer
  3. Coucou! De très jolis souvenirs que tu as ramené dans tes valises.
    Les photos sont sont sublimes,
    Bisous de La Réunion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'espère en avoir encore plus dans quelques semaines !
      Merci pour ton commentaire =). !

      Supprimer
  4. C'est exactement ça que j'aime dans les grosses villes, ce pluralisme et cette diversité qui font qu'on change d’ambiance à chaque rue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça rend la ville moins uniforme et monotone. Finalement même à Paris cette sensation est présente quand on passe d'un arrondissement à un autre.

      Supprimer

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required