Japon - Tout sur la préparation de mon séjour à Tokyo en décembre.

23 févr. 2020

De tous les pays que j'ai un jour rêvé de visiter le Japon était largement en tête du top 10 quelque part entre les îles et les Etats-Unis. Depuis un moment ce n'était plus la barrière de la langue qui me faisait tourner le globe encore et encore afin de me rabattre sur une autre destination mais celle de la peur. L'ignorance gouvernait mes préjugés qui eux mêmes alimentaient cette peur finalement vaincue grâce aux retours d'expériences sur les réseaux sociaux et à un entourage pro et perso avisé sur le sujet.
Of all the countries I once dreamed of visiting, Japan was on the top 10 somewhere between the islands and the United States. For a while it was no longer the language barrier that made me turn the globe over and over again to fall back on another destination but that of fear. Ignorance governed my prejudices which themselves fueled this fear finally overcome thanks to feedback from experiences on social networks and a professional and personal entourage informed on the subject.

Parce qu'il n'était pas question que je parte avec quelqu'un, pour m'éviter tout un tas de problèmes rencontrés lors de précédents voyages, les questions étaient nombreuses. D'abord la sécurité pour une femme qui voyage en solo, ensuite la langue, puis la nourriture avant que n'en découle une cascade d'autres questions dont la principale,
Because it was out of the question for me to go with someone, to avoid a lot of problems encountered during previous trips, the questions were numerous. First safety for a woman who travels solo, then language, then food before a cascade of other questions ensues the main one,


Vais-je vraiment m'en sortir seule ?

Am I really going to do it alone ? 



Les divers articles trouvés aux aléas du net visant à donner des conseils aux femmes qui voyagent seules vous le diront, inutile de vous mettre dans une situation de stress et objectivement ils ont raison. Alors pour associer cette règle de base à mon projet je me suis renseignée sur le Japon, les coutumes, la population. J'ai cherché à comprendre si la débrouille était possible sans savoir parler un mot de japonais et une fois toutes les réponses trouvées j'ai décidé de me limiter géographiquement. Non je n'allais pas entreprendre un itinéraire reliant Tokyo, Kyoto et Osaka en passant par Nara car c'était une première et, pour une première, dépasser la capitale revenait pour moi à passer dans une situation de stress. Alors je me suis limitée à Tokyo. Un voyage à la charnière de l'année 2018 et de l'année 2019 qui ressemblait à un défi alors que ma vie pro tournait en boucle et n'aboutissait sur rien. Voyager était devenue une source d'adrénaline et aujourd'hui Tokyo joue des coudes avec New-York dans mon classement des meilleures expériences à l'autre bout du monde même si tout n’était pas parfait.
The various articles found on the net to give advice to women who travel alone will tell you, no need to put you in a situation of stress and objectively they are right. So to associate this basic rule with my project I learned about Japan, the customs, the population. I tried to understand if it was possible without knowing how to speak a word of Japanese and once all the answers were found I decided to limit myself geographically. No, I was not going to undertake a route connecting Tokyo, Kyoto and Osaka via Nara because it was a first and, for a first, going beyond the capital amounted to me going through a situation of stress. So I limited myself to Tokyo. A trip to the turning point of the year 2018 and of the year 2019 which looked like a challenge while my professional life was going in loop. Traveling had become a source of adrenaline and today Tokyo is on top with New-York in my ranking of the best experiences on the other side of the world even if everything was not perfect.



Avant le départ
Before departure

Formalités d'entrée au Japon
Pour tout voyage de moins de 3 mois chaque français n'a besoin que d'un passeport en cours de validité.
Au delà de 3 mois un visa est nécessaire.
For any trip of less than 3 months each Frenchman only needs a valid passport.
Beyond 3 months a visa is necessary.


Souscrire à une assurance maladie
Un réflexe depuis mon premier voyage au Canada. Parce qu'il vaut mieux prévenir que de flamber son PEL c'est chez Chapka que je souscris pour tout voyage hors Europe même si le prix me reste toujours en travers de la gorge.
A reflex since my first trip to Canada. Because it's better to prevent it's at Chapka that I subscribe for any trip outside Europe even if the price always remains across my throat.


Bien se renseigner sur les coutumes
Le Japon est un pays très codifié. Par exemple, la rue est uniquement destinée à se déplacer. Manger ou boire en marchant est donc très mal vu sauf si vous vous arrêtez dans un coin. Se moucher en public c'est pareil à moins que vous ne soyez malade. Planter ses 2 baguettes dans le riz ne vous fera pas plus briller en société puisque ce geste est associé aux funérailles et donc complètement mal vu ! Le Japon peut alors sembler être un pays très restrictif pour les français mais, à priori, les japonais auraient une certaine tolérance envers les touristes même si j'ai un doute sur certains points ...
Japan is a highly codified country. For example, the street is only intended to move. Eating or drinking while walking is therefore very frowned upon unless you stop in a corner. Blowing your nose in public is the same unless you're sick. Planting his 2 baguettes in a rice bowl will not make you shine more in society since this gesture is associated with funerals and therefore completely frowned upon ! Japan can then seem to be a very restrictive country for the French but, the Japanese would have a certain tolerance towards the tourists even if I have a doubt on certain points ...

Quoi qu'il en soit je ne peux que conseiller le livre Kotchi Kotchi qui regroupe certaines de ces règles et beaucoup d'autres informations sur les mots de base en japonais, la nourriture locale, les numéros et j'en passe.
Anyway I can only recommend the Kotchi Kotchi book which includes some of these rules and a lot of other informations on basic words in Japanese, local food, numbers and so on.




Adaptateur et multiprise
Pensez à un adaptateur de type A/B similaire à ceux dont on a besoin en Amérique du Nord. Concernant le voltage il est de 100 V au Japon contre 230 V en France.
Think of an A / B type adapter similar to what you need in North America. Regarding the voltage it is 100 V in Japan against 230 V in France.



Changer ses euros en Yens
J'effectue chaque changement de devise Rue Vivienne à Paris. C'est le bouche à oreille qui m'a conduite là bas pour mon premier voyage en Amérique du Nord en 2016 et depuis c'est devenu une habitude. Pour le Japon je suis restée fidèle à ce secteur qui regroupe une multitude de bureaux de change sans en préférer un plus qu'un autre. Cette fois j'ai passé la porte de la Compagnie Générale de l'Or qui m'a donnée 102 000 Yen pour 801,72 euros.
I make every change of currency Rue Vivienne in Paris. It was word of mouth that drove me there for my first trip to North America in 2016 and since then it has become a habit. For Japan, I have remained faithful to this sector which includes a multitude of exchange offices without preferring one more than another. This time I passed the door of the Compagnie Générale de l'Or which gave me 102,000 Yen for 801.72 euros.

Pour info 1 euros est approximativement égal à 118 Yen en février 2020 tandis qu'en décembre 2018 1 euros équivalait à 126 Yen.
For info 1 euros is approximately equal to 118 Yen in February 2020 while in December 2018 1 euro was equivalent to 126 Yen.



Sur Place

On spot


La météo à Tokyo en décembre.
Bien se couvrir au Japon à cette période est indispensable, néanmoins j'ai été ravie de pouvoir troquer le ciel gris et pluvieux de Paris contre le soleil Tokyoïte durant toute une semaine. Ni pluie, ni neige seulement des températures aux alentours de 8° degrés voir moins.
Covering up well in Japan during this period is essential, however I was delighted to be able to trade the gray and rainy sky of Paris for the Tokyoite sun for a whole week. Neither rain nor snow only temperatures around 8 ° degrees or less.

Transfert depuis l'aéroport Haneda vers le centre de Tokyo en métro
D'un point de vue personnel, atterrir à l'aéroport d'Haneda est l'option la plus confortable, la plus rapide et la moins chère pour rejoindre le centre de Tokyo via le Monorail. En 20 minutes et pour 490 Yen pour 1 adulte ( Environ 4 euros. ) le Monorail rejoint la ligne Yamanote à la station Hamamatsucho.
From a personal point of view, landing at Haneda Airport is the most comfortable, quickest and cheapest option to reach central Tokyo via the Monorail. In 20 minutes and for 490 Yen for 1 adult (Around 4 euros.) The Monorail joins the Yamanote line at the Hamamatsucho station.

Hôtel ou Air BnB ?
Quelque peu étonnée en lisant les codes du savoir vivre japonais j'ai préféré louer une chambre d'hôtel. Habituellement j'ai pour habitude de loger chez l'habitant via Air BnB pour avoir un repère une fois sur place mais pour cette première j'ai préféré avoir un espace exclusivement à moi où mes manières de française, qui pourraient sembler déplacées, ne choqueraient personne. Pas de prise de tête !
Somewhat surprised by reading the codes of Japanese savoir vivre, I preferred to rent a hotel room. Usually I have the habit of staying with locals via Air BnB to have a landmark once there but for this first I preferred to have a space exclusively mine where my French manners, which might seem out of place, would not shock anybody around me.

Heureusement il existe des chaînes hôtelières qui pratiquent des prix correct en décembre notamment APA Hôtel ou encore Sotetsu Fresa Inn, qui est celui que j'ai sélectionné. La chambre est petite mais fonctionnelle et vous pourrez tester à loisir les mythiques toilettes japonaise et leur jet d'eau intégré ! Côté finances le prix pour 8 nuits tournait autour de 610 euros et je me souviens avoir choisi cet hôtel pour son petit-déjeuner, typiquement japonais, intégré dans cette somme. La localisation a également joué un rôle important puisque l'hôtel était à 10 minutes à pieds des lignes A et E. Bien pratique pour aller à Shinjuku, Asakusa et Ueno en métro mais aussi pour se rendre à l'aéroport Haneda via le Monorail de la gare de Hamamatsucho situé à quelques mètres.
Fortunately, there are hotel chains that charge decent prices in December, in particular APA Hotel or Sotetsu Fresa Inn, which is the one I selected. The room is small but functional and you can test at leisure the legendary Japanese toilets and their integrated water jet! As for finances, the price for 8 nights was around 610 euros and I remember choosing this hotel for its breakfast, typically Japanese, included in the price. Location also played an important role since the hotel was a 10-minute walk from lines A and E. Convenient to go to Shinjuku, Asakusa and Ueno by metro, but also to get to Haneda Airport via the Monorail from Hamamatsucho station located a few meters away.

Le plus + : Le lit est fait chaque matin sans avoir à débourser un seul euro supplémentaire, changement de draps et serviettes sales compris.
The + : The bed is made every morning without having to pay a single extra euro, change of sheets and dirty towels included.

Site web : Booking Sotetsu Fresa Inn Hamamatsucho-Daimon



Le métro 
Toujours à l'heure mais pas toujours évident à comprendre. D'abord il faut savoir que les gens qui font la queue les uns derrière les autres pour rentrer dans le wagon ce n'est pas un mythe. Je me suis permise de rêver à un futur similaire sur les quais des métros parisiens mais il se pourrait que ça ne soit qu'une utopie. A Tokyo le respect c'est la base, trouver son chemin c'est une autre histoire.
Always on time but not always easy to understand. First you should know that the people who line up behind each other to get into the wagon is not a myth. I allowed myself to dream of a similar future on the platforms of Parisian metros but it could be only an utopia. In Tokyo, respect is the basis, finding your way is another story.

Pourtant le système est ingénieux mais pas toujours pratique quand il faut trouver, à l'entrée de la station, le plan XXL du métro qui regroupe toutes les lignes. A Tokyo, plus vous allez loin plus c'est cher contrairement à Paris où le prix du ticket est le même que vous fassiez 1 station ou 10.
However, the system is ingenious but not always practical when it is necessary to find, at the entrance of the station, the XXL plan of the metro which gathers all the lines. In Tokyo, the further you go the more expensive it is unlike Paris where the ticket price is the same whether you make 1 station or 10.

Le principe est donc le suivant. Une fois le plan trouvé il suffit de repérer la station où l'on est puis de trouver celle ou l'on veut se rendre puis de payer à la machine le tarif indiqué sous la station où l'on souhaite aller. Jusqu'à là rien de compliqué sauf quand il faut trouver la station parmi toutes les autres stations perdue au milieu de toutes les lignes du métro et faire attention aux noms de station similaires mais différents de par leur localisation et leur prix.
The principle is therefore as follows. Once the map is found, all you have to do is locate the station where you are then find the one where you want to go and then pay at the machine the rate indicated under the station where you want to go. Until then nothing complicated except when you have to find the station among all the other stations lost in the middle of all the metro lines and pay attention to similar but different station names by their location and their price.

Une fois ce démêlage fait c'est à vous de choisir d'acheter une carte Pasmo ou Suica ou un simple ticket de métro pour votre trajet. A noter que les cartes fonctionnent comme un porte feuille électronique qu'il faut recharger en fonction de ses besoins comme dans d'autres capitales européennes. Si la somme sur la carte n'est pas suffisante à l’arrivée il suffit de la créditer aux bornes avant de passer le portique de sécurité. Ces mêmes bornes disposent d'une traduction en anglais et n’acceptent pas la carte bancaire.
Once this is done, it's up to you to choose to buy a Pasmo or Suica card or a simple metro ticket for your journey. Note that the cards work like an electronic wallet that must be recharged according to your needs as in other European capitals. If the amount on the card is not sufficient on arrival, just credit it to the terminals before going through the security gate. These same terminals have an English translation and do not accept bank cards.

Personnellement j'ai toujours essayé de réduire au maximum mes trajets en métro pour me balader dehors. De ce fait j'ai opté pour le ticket qui me semblait plus approprié pour mon utilisation.
Personally, I have always tried to minimize my trips to the metro to go outside. Therefore I opted for the ticket which seemed more appropriate for my use.


Le dialogue
Plutôt limité en anglais pour un pays qui va accueillir les Jeux Olympiques de 2020. On est pas sur une maîtrise de la langue de Shakespeare, même si certains tentent de faire des efforts, et moi je ne comprends pas un mot de japonais. Cette situation creuse forcément le fossé culturel et comme les japonais n'aiment pas perdre la face en public la conversation prend vite fin.
Rather limited in English for a country which will host the 2020 Olympic Games. The Japanese do not seem to master the language of Shakespeare, even if some try to make efforts, and I don't understand japanese. This situation necessarily widens the cultural gap and as the Japanese do not like to lose face in public the conversation quickly ends. 

Les déceptions
J'ai toujours tendance à dire qu'en France si t'es seule, t'es seule. On ne va pas se mentir, on est pas les premiers du classement lorsqu'il s'agit de parler librement et de façon décomplexée aux inconnus dans la rue comme aux Etats-Unis. Durant mon séjour à Tokyo c'était pareil.
I always tend to say that in France if you're alone, you're alone. We will not lie, we are not the first in the ranking when it comes to talk freely and uninhibited to strangers in the street as in the United States. During my stay in Tokyo it was the same.

Globalement j'ai réussi à me fondre dans la masse, partiellement je n'ai pas manqué de repérer le regard mauvais d'une vieille femme à mon égard dans la rue ni les messes basses de 2 japonaises dans le métro avant que l'une d'entre elles ne se retourne sans un poil de discrétion vers moi l'air en aucun cas chaleureux. Ces 2 cas mis à part j'ai dû compter sur moi même et mes recherches sur internet et les réseaux sociaux pour pimper ce séjour car, comme dit plus haut, les personnes que j'ai rencontrées alignaient difficilement 2 mots en anglais et passaient vite leur chemin du fait que je ne parlais pas japonais. Rien à voir avec mes voyages aux Etats-Unis et dans l'Ontario où mon niveau d'anglais, pourtant loin du statut de bilingue, me faisait rentrer dans des groupes et des soirées ...
Overall I managed to blend in crowd, but I did not fail to spot the bad look of an old woman towards me in the street or the whispers of 2 Japanese in the metro before one of them does turn around without a bit of discretion towards me. These 2 cases aside I had to rely on myself and my research on the internet and social networks to spice up this stay because, as said above, the people I met hardly aligned 2 words in English and passed quickly their way from the fact that I didn't speak Japanese. Nothing to do with my trips to the United States and Ontario where my level of English, yet far from the status of bilingual, made me entry in groups and parties ...

Se nourrir sans connaitre un mot de japonais
Les Konbini : Ces petites supérettes où l'on trouve des produits typiques et de nombreuses variétés d'Onigiri pour 100 Yen, soit quelques centimes d'euros. Pas toujours facile de déchiffrer le dialecte japonais quand la traduction anglaise est inexistante alors j'ai testé Google Translate et son système de caméra instantanée qui traduit en direct les caractères japonais avec la caméra du smartphone. Résultat, l'appli a encore des efforts à faire mais globalement les mots qui ressortent permettent de deviner la composition des produits.
These small convenience stores where we find typical products and many varieties of Onigiri for 100 Yen, or a few cents. Not always easy to decipher the Japanese dialect when the English translation is non-existent so I tested Google Translate and its instant camera system which translates Japanese characters directly with the camera of the smartphone. Result, the app still has some efforts to do but overall the words that stand out allow to guess the composition of the products.

La Street Food : Très présente au temple d'Asakusa, la street food est également très rependue dans d'autres quartiers à Tokyo. Plutôt contradictoire quand on sait qu'il est interdit de manger ou de boire dans la rue ... La street food est le bon moyen pour découvrir de nouvelles saveurs et manger vite fait pour moins de 5 euros même si, à mon sens, ce n'est pas là que l'on se régale. Concernant le fonctionnement, rien de plus simple. Tout est préparé sur des étales devant vous. Ne reste plus qu'à parler des mains pour vous faire comprendre, donner la quantité avec vos doigts et dire au moins bonjour, merci, au revoir en japonais. C'est plus apprécié.
Very present in the temple of Asakusa, street food is also very widespread in other districts in Tokyo. Rather contradictory when you know that it is forbidden to eat or drink on the street ... Street food is the right way to discover new flavors and eat quickly for less than 5 euros even if, in my opinion, this is not where you can enjoy delicious japanese food. Regarding operation, nothing could be simpler. Everything is prepared on shelves in front of you. All that's you have to do is to talk with hands to make you understand, give the quantity with your fingers and say at least hello, thank you, goodbye in Japanese. It is more appreciated.

Les restaurants : Pas toujours moins chers qu'en France les restaurants c'est clairement là où les saveurs sont les meilleures ! C'est là que vient le moment de goûter aux spécialités japonaises tout en visant juste au moment de passer commande. Car le hasard ne fait pas toujours bien les choses j'ai appris le mot poulpe en japonais afin d'être sûre de ne jamais en trouver dans mon assiette mais je savais que cela n'allait pas suffire. Alors sur place j'ai pris d'autres précautions de française débutante au Japon et je ne me suis tournée que vers les restaurants qui proposaient des cartes traduites en anglais ou des photos des plats quand il n'y avait pas de traduction. C'était l'assurance d'être certaine de mon choix mais aussi de me dire que j'allais pouvoir me débrouiller avec les serveurs.
Not always cheaper than in France restaurants are clearly where the flavors are the best ! This is where the time comes to taste Japanese specialties while aiming exactly at the time of ordering. Because chance doesn't always do things well I learned the word octopus in Japanese to be sure I never find it on my plate but I knew it was not enough. So on the spot I took other precautions of French beginner in Japan and I turned only to the restaurants which proposed menus translated into English or photos of the dishes when there was no translation. It was the assurance of being certain of my choice but also of telling myself that I was going to be able to manage with the servers.




La sécurité pour une femme qui voyage seule à Tokyo
Pour finir sur un point essentiel c'est la sécurité qui va clore le premier article de ce voyage. J'ai pourtant bien failli faire l'impasse sur ce détail car pour moi la réponse coule de source mais quand même. Il est utile de préciser que Tokyo est particulièrement safe pour une voyageuse solo. Suivant le temps que vous passez sur place la question n'est pas de savoir dans quel quartier vous ne pourrez pas aller par manque de sécurité mais dans quel quartier vous n'irez pas, faute de temps dans la ville ! Ça c'est le vrai voyage. Celui où l'on peut se perdre dans les rues sans se demander où est la limite à ne pas franchir pour ne pas se retrouver dans un coin glauque et c'est bien la première fois que ça m'arrive.
To finish on an essential point it's security which will close the first article of this trip. However, I almost missed this detail because for me the answer is obvious but ... It's worth pointing out that Tokyo is particularly safe for a solo traveler. Depending on the time you spend there, the question is not which area you will not be able to go for lack of security but which area you will not go, due to lack of time in the city ! This is the real journey. The one where you can get lost in the streets without wondering where is the limit not to cross so as not to find yourself in a gloomy corner and this is the first time that this has happened to me.



3 commentaires:

  1. Coucou!
    J'adore ton article! Tes photos sont très belles, sans faux semblant, et tes conseils sont très avisés! J'aimerais énormément aller au Japon mais je ne suis pas sûre que cela soit possible un jour..

    Très bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  2. Waouh! Quel périple! J'imagine que ça va être une sacrée expérience!
    En tout cas, ça demande de sacrés préparatifs mais tu me sembles déjà bien parée.
    Bises et bon voyage!

    RépondreSupprimer
  3. C'est vraiment un pays que j'aimerai beaucoup faire. On a fait la Thailande et meme si ca n'a rien à voir, on s'y approche. Cette année sera Bali mais un jour, j'aimerai beaucoup!
    tes photos sont superbes,
    bises
    Aurélie

    RépondreSupprimer

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required
ATTENTION : N'oubliez pas de vérifier vos spams.