Yanaka - Une autre facette de l'ancien Tokyo.

30 mars 2020

Il est considéré comme étant le quartier le plus authentique et le plus vieux de Tokyo par les guides touristiques. En réalité, le quartier de Yanaka est un autre lieu de la capitale où l'on peut profiter de l'atmosphère de l'ancien Tokyo. Tout comme Golden Gai, dont je parlais récemment dans » cet article «, Yanaka a su résister au tremblement de terre de 1923, aux bombardements de la seconde guerre mondiale ainsi qu'au miracle économique japonais.
It's considered to be the most authentic and oldest district of Tokyo by tourist guides. In reality, the Yanaka district is another place in the capital where you can enjoy the atmosphere of ancient Tokyo. Like Golden Gai, which I recently mentioned in » this article «, Yanaka was able to withstand the earthquake of 1923, the bombings of the Second World War and the Japanese economic miracle.


Ni grandes tours, ni grandes avenue.

Neither large towers, nor large avenues.


Les déplacements se font principalement à pieds ou à vélo dans un réseau de ruelles bordées de commerces, boutiques d'artisanat local et de restaurants. Un lieu qui ravira les touristes en quête de belles céramiques à rapporter chez eux ! Pour se mettre dans l'ambiance rien de tel que de commencer par la rue principale, la Yanaka Ginza, avant de se perdre dans les ruelles moins peuplées. Son long escalier qui mène à un portique situé à l'entrée du cœur du quartier permet de reconnaître cette artère commerçante. Sans surprise, la foule environnante est également un des critères qui fait se dire que l'on est au bon endroit ...
Moving is mainly on foot or by bike in a network of alleys lined with shops, local craft shops and restaurants. A place that will delight tourists looking for beautiful ceramics to take home ! To get in the mood nothing like starting with the main street, the Yanaka Ginza, before getting lost in the less populated alleys. Its long staircase, which leads to a portico located at the entrance to the heart of the district, makes it possible to recognize this commercial artery. Unsurprisingly, the surrounding crowd is also one of the criteria that makes it appear that we are in the right place ...


Très vite lassée par le monde qui s'agglutinait le long de Yanaka Ginza j'ai continué mon chemin au hasard des ruelles parfois désertes. C'était bon de se retrouver complètement seule après la visite de lieux très touristiques mais aussi après les festivités traditionnelles du nouvel an japonais ! Yanaka était une belle découverte et le mot Kawaï prenait tout son sens. Finalement, le dépaysement n'était pas au milieu des grandes tour du Tokyo moderne mais devant la façade d'un commerce ou à l'angle d'une rue de ce vieux quartier.
Very quickly bored by the world which agglutinated along Yanaka Ginza I continued my way with the random lanes sometimes deserted. It was good to be completely alone after visiting very touristy places but also after the traditional festivities of the Japanese New Year! Yanaka was a great discovery and the word Kawaï took on its full meaning. Finally, the change of scenery was not in the middle of the big towers of modern Tokyo but in front of the facade of a business or at the corner of a street in this old district.


Sans planning ni liste d'impératifs, l'imprévu m'a menée au cimetière Yanaka-Reien. Détestant les cimetières par dessus tout, il est quand même intéressant de voir que chaque peuple a sa manière de rendre hommage à ses morts. Au Japon, les tombes sont souvent étroites car l'incinération est obligatoire. On y trouve un brûleur à encens, un petit vase pour les fleurs et de longues planches de bois dressées à l'arrière et maintenues par un rail que l'on appelle Sotoba. C'est sur ces planches qu'est inscrit le Kaimyo qui est le nouveau nom du défunt lorsqu'il passe dans l'autre monde. Gare aux peureux qui s'aventureraient dans un de ces cimetières. Lorsque le vent souffle c'est toutes les planches qui bougent et font sentir comme un sentiment pas très rassurant ...
Without planning or any to do list, the unexpected took me to the Yanaka-Reien cemetery. Hating cemeteries above all else, it's still interesting to see that each people has their own way of paying homage to their deceased. In Japan, the tombs are often narrow because incineration is compulsory. There is an incense burner, a small vase for flowers and long wooden planks erected at the back and held by a rail called Sotoba. It's on these plates that is inscribed the Kaimyo which is the new name of the deceased when he passes into the other world.



Plus loin, l'envie incontrôlable de découvrir ce qu'il se passait derrière l'entrée d'un temple Bouddhiste m'a fait franchir la barrière de sécurité qui était ouverte. Yanaka regroupe plusieurs temples et sanctuaires. Actuellement le plus connu et recommandé par les guides touristiques et sur le net est le temple Tennoji où la statue en bronze d'un Bouddha datant du XVIIème siècle entretient la renommée du lieu. Sur place j'ai préféré prendre quelques minutes pour découvrir le temple Daienji qui était sur mon chemin. Celui-là est connu pour son architecture particulière qui dispose de 2 arches pour la prière mais ce n'est pas tellement ce qui a retenu mon attention. Photo preuve à l'appui juste en dessous c'est la canette et cette bouteille posées sur une tombe qui m'ont fait réfléchir. J'ai d'abord cru à des déchets hors :
  1. Je suis à Tokyo ce qui signifie ville propre et population respectueuse.
  2. La canette et la bouteille sont fermées donc pleines.
  3. Qui se débarrasse d'une canette ou d'une bouteille pleine ?
  4. Elles ont été déposées de part et d'autre du brûleur à encens donc de manière réfléchie et précise. 
Further, the uncontrollable urge to find out what was going on behind the entrance to a Buddhist temple made me cross the open security barrier. Yanaka includes several temples and shrines. Currently the best known and recommended by tourist guides and on the internet is the Tennoji temple where the bronze statue of a Buddha dating from the 17th century maintains the reputation of the place. On site I preferred to take a few minutes to discover the Daienji temple which was on my way. This one is known for its particular architecture which has 2 arches for prayer but it's not so much what caught my attention. Photo proof in support just below, it's the can and this bottle placed on a grave that made me surprised. I first believed about garbage but :

        - I am in Tokyo which means clean city and respectful population.
        - The can and the bottle are closed so full.
        - Who gets rid of a full can or bottle ?
        - They were deposited on either side of the incense burner so in a thoughtful and precise manner.



Procédant par élimination j'ai fini par me dire que ces boissons n'était ni jetées ni perdues, qu'il s'agissait d'offrandes et la vérité n'était pas loin. Étonnant mais vrai, la famille ou les visiteurs déposent parfois une canette de bière ou une bouteille de la boisson préférée du défunt comme on déposerait une fleur en France. Le cimetière était vide et les planches de bois s'entrechoquaient sous l'effet du vent. La fin de la journée approchait et cette journée à Yanaka était devenue bien plus instructive que dans n'importe quel quartier du Tokyo moderne.
Proceeding by elimination I ended up telling myself that these drinks were neither thrown away nor lost, that they were offerings and the truth was not far away. Surprising but true, the family or visitors sometimes drop a can of beer or a bottle of the deceased's favorite drink as one would place a flower in France. The cemetery was empty and the wooden planks collided under the effect of the wind. The end of the day was approaching and that day in Yanaka had become much more informative than in any district of modern Tokyo.

2 commentaires:

  1. C'est intéressant, moi, j'aime bien les cimetières. D'abord parce que c'est paisible, et aussi parce que ça en dit long sur la façon dont vivent les gens, paradoxalement... Merci pour cette visite, je note!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais du monde qui aime les cimetières. D'ailleurs tant mieux puisque c'est là où on termine ... Peut être que pour moi ça viendra avec le temps.

      Supprimer

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required
ATTENTION : N'oubliez pas de vérifier vos spams.