Carnet Normand : De Cabourg à Port Guillaume.

24 nov. 2019

Le planning était rodé, les villes à visiter définies et ce depuis des semaines. Deauville puis Honfleur. Mais l'imprévu s'est glissé à la suite de ce combo normand et c'est ainsi que nous avons pris la route pour Cabourg. Que voir, que faire ? Cabourg était la 3ème inconnue de cette équation Normande et je n'avais que quelques heures pour m'en faire une brève idée. 
The schedule was done, the cities to visit defined and this since weeks. Deauville then Honfleur. But the unexpected slipped itself following this Normand travel and that's how we took the road to Cabourg. What to see, what to do ? Cabourg was the third unknown in this Normand equation and I had only a few hours to give me a brief idea.


Le front de mer en guise de point de départ et la marée basse comme premier panorama de cette escapade Cabourgeaise. La mer, qui se retirait depuis plusieurs heures déjà, créait quelques mares d'eau derrière elle qui, elles mêmes, dessinaient des motifs abstraits dans le sable. Ce n'était pas comme un patchwork mais plutôt comme du damasquinage. L'impression que toute cette eau était  prise au piège dans ces cavités de sable et n'en sortirait plus jamais.
The seafront as a starting point and the low tide as the first panorama of this Cabourgeaise escapade. The sea, that had been retreating for several hours already, created a few pools of water behind her, which themselves, were drawing abstract patterns in the sand. It was not like a patchwork but rather like damascene. The impression that all this water was trapped in these cavities of sand and would never come out again.


Passé l'émerveillement devant ce tableau grandeur nature la première question était de savoir dans quel sens aller pour profiter au mieux des alentours. Nul doute que chaque chemin aurait mené à de belles surprises mais la map indiquait un port facilement atteignable à pied depuis le front de mer, le Port Guillaume. Sur le chemin on ne peut pas dire qu'un style architectural prédominait quant au style des habitations. Certaines avaient un toit en ardoise, d'autres en chaume, quelques unes en tuiles tandis que l'on pouvait apercevoir quelques façades à colombages quand d'autres n'en avaient pas mais étaient pourvues de briquettes ou d'un ravalement de couleur.
After the wonder in front of this life-size painting, the first question was to know in which direction to go to see the most beautiful things of the surroundings. No doubt that each path would have led to some nice surprises but the map indicated a port easily reachable on foot from the seafront, Port Guillaume. On the way, we can not say that an architectural style predominated as to the style of the dwellings. Some had a slate roof, others with thatching, some with tile while you could see some with half-timbered facades when others did not have but were provided with briquettes or a yellow color.


Au bout du front de mer, un chemin de terre isolé à ma droite indiquait la suite de l'aventure. De l'autre côté de la rive, derrière une muraille d'habitations, le Port Guillaume et l'incertitude de ce que j'allais y trouver. Ce n'était plus Cabourg mais ce n'était pas déplaisant, au contraire. Le soleil se perdait de temps à autre derrière les nuages qui laissaient quelques rayons percer pour mieux faire ressortir les couleurs autour de moi. C'était une palette de couleurs chaudes, qui provenaient du sable, et se mêlaient à un camaïeu de teintes froides, qui provenaient du fleuve de la Dives et se reflétait dans le ciel en perpétuel changement tant la météo était instable ce jour là. Port Guillaume était une bulle de tranquillité où le temps et l'agitation des villes de comptaient plus. Les passants se comptaient sur les doigts de la main et rien ne semblait plus important que le calme et les couleurs de cet instant.
At the end of the waterfront, a dirt road to my right indicated the continuation of the adventure. On the other side of the shore, behind a wall of houses, Port Guillaume and the uncertainty of what I was going to find there. It was no longer Cabourg but it was not unpleasant, on the contrary. The sun was lost from time to time behind the clouds that let some rays pierce to better bring out the colors around me. It was a palette of warm colors, which came from the sand, and mingled with cold shades, which came from the river of the Dives and reflected in the sky in perpetual change as the weather was unstable that day. Port Guillaume was a bubble of tranquility where the time and the bustle of the cities counted no more. The passers-by were counting on the fingers of the hand and nothing seemed more important than the calm and the colors of this moment.


De retour dans la ville de Cabourg un rapide passage au centre ville permettait de profiter de l'ambiance estivale dans les rues et de cette architecture si typique de Normandie. Ce n'était pas seulement la fin d'une balade mais celle d'un séjour réussi.
Back in the city of Cabourg a quick passage to the city center allowed to enjoy the summer atmosphere in the streets and this architecture so typical of Normandy. It was not only the end of a walk but the one of a successful stay.

3 commentaires:

  1. Quel joli reportage photo qui est une invitation à visiter Cabourg

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, suite à votre visite sur mon blog, je visite le vôtre. Très belles photos et comme je suis normande, j'y suis encore plus sensible !!!

    RépondreSupprimer

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required
ATTENTION : N'oubliez pas de vérifier vos spams.