Roppongi Hills Observatory - Tenter d'apercevoir le Mont Fuji depuis Tokyo.

4 mai 2020

Je suis une adepte des observatoires. Monter en haut d'une tour pour finir à quelques centaines de mètres au dessus de la ville c'est clairement ce qui me plait ! De la tour Montparnasse à Paris en passant par la CN Tower de Toronto jusqu'à l'Empire State Building de New-York ( Et j'en passe ... ) je garde toujours cette activité sur ma To do List pour clôturer un voyage dans une grande ville.
I love observatories. Climb on top of a tower to finish a few hundred meters above the city is clearly what I like ! From the Montparnasse tower in Paris via the CN Tower in Toronto to the Empire State Building in New York ( And so on ... ) I always keep this activity on my To do List to close a trip in a big city.


Pourtant je n'ai retenu aucun des observatoires présents à Tokyo avant mon départ et sur place l'envie n'y était pas. J'estimais que ce qu'il y avait de plus beau à voir était au sol et non pas dans les airs. J'étais persuadée que Tokyo était une ville qui ne s'apprécie pas vue d'en haut mais plutôt dans les temples, au coin d'une rue, au milieu de détails urbains dépaysants.
However I didn't retain any of the observatories present in Tokyo before my departure and on spot the desire was not there. I felt that the most beautiful thing to see was on the ground and not in the air. I was convinced that Tokyo was a city that can't be appreciated from above but rather in temples, at the corner of a street, in the midst of exotic urban details.

La Tokyo Sky Tree semblait trop touristique et la place était bien trop chère pour ce qu'il y avait à voir aussi bien d'un point de vue financier que pour mon énergie et ma patience. Impossible de réserver les places sur internet pour les étrangers qui n'ont pas de CB japonaise, faire la queue était donc inévitable. Dans un lieu aussi fréquenté autant avouer que j'avais autre chose à faire de mon temps.
The Tokyo Sky Tree seemed too touristy and the place was far too expensive for what to see as well from a financial point of view as for my energy and my patience. Unable to reserve places on the internet for foreigners who don't have a Japanese card, queuing was therefore inevitable. In a place as crowded, as much admit that I had something else to do with my time.


A côté de ça les plus petits observatoires, notamment Roppongi Hills, n’attisaient pas plus ma curiosité. Finalement qu'est ce que j'allais voir de si emblématique à Tokyo perchée au 51ème étage d'un building hormis la Mori Tower ?
Besides that, the smallest observatories, notably Roppongi Hills, did not arouse my curiosity any more. Finally, what was I going to see so emblematic in Tokyo perched on the 51st floor of a building apart the Mori Tower ? 

Et puis le déclic, ma dernière soirée, un ciel dégagé et le souvenir d'avoir lu quelque part qu'il y avait moyen d'apercevoir le Mont Fuji si la qualité de l'air était bonne. A 1h30 du coucher du soleil, à en croire mon téléphone, j'étais quelque part entre Shinjuku et Shibuya. Pas du tout pressée par le temps jusqu'à ce que je sois déterminée à passer un bout de cette dernière soirée à photographier la ville depuis Roppongi Hills sous un coucher de soleil. Un passage éclair à l'hôtel était obligatoire, le timing plutôt serré ...
And then the click, my last evening, a clear sky and the memory of having read somewhere that there was a way to see Mount Fuji if the air quality was good. At 1:30 am of sunset, according to my phone, I was somewhere between Shinjuku and Shibuya. Not at all pressed for time until I was determined to spend a bit of this last evening photographing the city from Roppongi Hills under a sunset. A quick stopover at the hotel was compulsory, the timing rather tight ...


Pile à l'heure pour apercevoir le ciel se teinter de rose et d'orange le jeu commençait. Cadrer, centrer puis décentrer les éléments, jouer avec les couleurs, puis l'obscurité sous un ciel qui s'embrasait toujours plus sous des feux oranges. La ville s'étalait de part et d'autre de la Mori Tower qui faisait face au Mont Fuji bel et bien observable ce soir là. Pas peu fière d'avoir changé mes plans à la dernière minute, un doux sentiment de satisfaction me faisait me dire que les objectifs de ce séjour était plus que remplis. Ce moment ne remplaçait en rien les visites et flâneries passées 250 mètres plus bas, il était complémentaire et s'imposait face au reste comme un point à la ligne, comme la fin du voyage.
Right on time to see the sky tinting pink and orange the game began. Framing, centering then decentring the elements, playing with the colors, then the darkness under a sky that was ablaze under orange lights. The city extended on either side of the Mori Tower which faced Mount Fuji indeed observable that evening. Not proud to have changed my plans at the last minute, a sweet feeling of satisfaction made me say that the objectives of this stay were more than fulfilled. This moment didn't replace visits and strolls passed 250 meters below, it was complementary and imposed itself to the rest as a point on the line, like the end of the trip.

Au centre, le Mont Fuji

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required
ATTENTION : N'oubliez pas de vérifier vos spams.