Food Spot - Mes adresses à Tokyo.

25 mai 2020

Dans un » précédent article «, où je détaillais la préparation de mon voyage à Tokyo, j'ai vaguement abordé le sujet de la nourriture en listant 3 catégories de lieux où trouver des spécialités locales et s'en sortir sans parler un mot de japonais. Dans ce nouvel article je partage certaines de ces spécialités voire même les noms des restaurants lorsqu'ils m'étaient compréhensibles ou répertoriés sur l'appli Mapstr.
In a » previous article «, where I detailed the preparation for my trip to Tokyo, I vaguely talked about the subject of food by listing 3 categories of places where to find local specialties and order without speaking a word of Japanese. In this new article I share some of these specialties or even the places when the name of the restaurant was understandable to me or listed on Mapstr app.


Les règles de base de l'alimentation japonaise.

The basic rules of Japanese food.

Le japon est un pays très codifié. Difficile de retenir toutes les règles qui s'appliquent pour chaque lieu cependant, lorsque l'on se renseigne un peu, certaines d'entre elles sont récurrentes et donc facilement mémorisables. Tour d'horizon de celles que j'ai retenues pour mon voyage parmi un très grand nombre !
Japan is a highly codified country. Difficult to remember all the rules that apply for each place, however, when you inquire a little, some of them are recurring and therefore easily remembered. Overview of those I have learnt for my trip.

Le cas de la Street Food
La première information à savoir est que l'on ne mange/boit pas en marchant dans la rue car, pour les japonais, le trottoir est fait exclusivement pour se rendre du point A au point B. Plutôt contradictoire lorsque l'on croise des stands de street food à n'en plus finir au temple Senso-Ji ou bien dans une des rues commerçante du quartier d'Harajuku. Vient alors une seconde règle qui est de s’arrêter dans un coin pour boire ou manger.
The first information to know is that we don't eat / drink while walking in the street because, for the Japanese, the sidewalk is made exclusively to get from point A to point B. Rather contradictory when we cross stands of street food at the Senso-Ji temple or in one of the shopping streets of the Harajuku district. Then comes a second rule which is to stop in a corner to eat or drink.

Anecdote personnelle : Je doute que cette deuxième règle soit très assumée par certains habitants car j'en ai vu plus d'un se cacher derrière les stands pour manger.
Personal anecdote : I doubt that this second rule is very assumed by some residents because I saw more than one hiding behind the stands to eat.

Anecdote personnelle bis : J'avais besoin de prendre un médicament mais je n'avais pas de bouteille d'eau. Je file à un distributeur de bouteilles à l'entrée de la station de métro de Ueno quand un japonais a voulu discuter avec moi. Est-ce qu'il a vraiment essayé de me draguer en me proposant d'aller au karaoké ? Absolument ! Est-ce que ma douleur et moi même avions son temps pour accepter tout en sachant qu'il ne parlait que 2 mots d'anglais et moi pas japonais ? Pas vraiment ... Pas près à rentrer chez lui et moi déterminée à faire passer ma douleur avant d'aller à Asakusa je respecte la règle n°1 de la street japonaise en ouvrant ma bouteille d'eau sans marcher. Lui, décidé à m'accompagner à Asakusa mais visiblement pas prêt à me voir boire dans ma bouteille d'eau jusqu'à ce qu'il me dise " Ah it's medicine ". En voyant son air soulagée je me suis demandée comment la situation aurait tournée si j'avais juste eu besoin de boire au final.
Personal anecdote bis : I needed to take a medication but I did not have a bottle of water. I go to a bottle dispenser at the entrance to the Ueno metro station when a Japanese man wanted to chat with me. Did he really try to seduce me by offering to go to karaoke ? Absolutely ! Did my pain and I have his time to accept ( Knowing that he only spoke 2 words of English and me not japanese. ) ? Not really ... Him, not ready to go home and me, determined to making pass my pain before going to Asakusa I respect rule n ° 1 of Japanese street by opening my water bottle without walking. He decided to accompany me to Asakusa but obviously not ready to see me drink from my water bottle until he said "Ah it's medicine". Seeing his relieved air I wondered how the situation would have turned out if I just needed to drink.

Manier les baguettes
Autre règle qu'il est essentiel de connaître. Ne JAMAIS planter ses baguettes dans son riz. On a tous, ou presque, déjà eu ce réflexe dans nos restaurants japonais en France. On commande un menu brochette, le bol de riz arrive et sans vraiment faire attention on plante les 2 baguettes dedans de façon totalement innocente. Pourtant, au Japon, planter ses baguettes dans le riz fait référence aux funérailles ... Alors, oui, on ne peut pas retenir toutes les règles et certaines passent mieux que d'autres mais, à mon sens, retenir celle là c'est s'éviter une grosse bourde une fois sur place.
Another rule that is essential to know. NEVER plant your chopsticks in your rice. We all, or almost all, already had this reflex in our Japanese restaurants in France. We order a Yakitori menu, the bowl of rice arrives and without really paying attention we plant the 2 chopsticks in it in a completely innocent way. However, in Japan, planting your chopsticks in rice refers to the funeral ... So, yes, we cannot remember all the rules and some pass better than others but, in my opinion, remember this one is avoid a big blunder once there.

Toujours au sujet des baguettes, ne jamais se passer de la nourriture de baguettes à baguettes car cela rappelle la façon de ramasser les os après une crémation. Ne pas pointer quelqu'un avec ses baguettes évitera aussi de passer pour quelqu'un de menaçant.
Still on the subject of chopsticks, never give food from chopsticks to chopsticks as it reminds of how to pick up bones after cremation. Not pointing someone with their chopsticks will also avoid appearing to be threatening.

Slurper les nouilles
Si vous avez tendance à faire du bruit en mangeant vos spaghettis personne ne vous en tiendra rigueur au moment de manger votre soba ou tout autre plat composé de nouilles dans un restaurant au Japon. Le but étant de slurper bruyamment sa nouille pour la refroidir et, par la même occasion, montrer que vous appréciez le plat que vous mangez.
If you tend to make noise while eating your spaghetti, no one will hold that against you when eating your soba or any other dish made of noodles in a restaurant in Japan. The goal is to noisily slurp the noodle to cool it and, at the same time, show that you appreciate the dish you eat.
  
Payer au supermarché
En allant faire des courses ou dans tout commerce l'argent liquide ne se passe jamais de la main à la main. Même pour 1 billet ou une pièce il faut poser sa monnaie dans la coupelle posée sur le comptoir de la caissière. Plusieurs fois il m'est arrivée de tendre ma monnaie. Soit la caissière montre la coupelle soit elle prend carrément l'argent qu'elle dépose dans la coupelle et qu'elle reprend ensuite. J'avoue rire un peu de ce deuxième cas lorsque j'y repense mais c'est la base à ne pas oublier au Japon.
In any shop cash, never goes from hand to hand. Even for a coin you have to put your money in the cup placed on the counter of the cashier. Several times I started to give my money from hand to hand. Either the cashier shows the cup or she takes the money which she deposits in the cup and which she then takes back. I admit to laughing a little about this second case when I think about it but this is the basis not to forget in Japan.


Donner le pourboire au Japon
Contrairement aux USA les serveurs dans les restaurants ont un salaire fixe. On pourrait se dire que ce n'est pas une raison pour ne rien laisser à la fin d'un repas qui s'est bien passé mais cette pratique est très mal vue ! Le serveur pourrait avoir l'impression de passer pour un mendiant. Dans un pays où la population n'aime pas perdre la face laisser un pourboire peut-être vexant.
Unlike in the USA waiters in restaurants have a fixed salary. You could say that this is not a reason to leave nothing at the end of a meal that went well but this practice is very frowned upon ! The waiter could appear to be a beggar. In a country where the population doesn't like to lose face, leaving a tip can be annoying.


Gauche : Sushi à Ginza - Droite : Onigiri

Quelques spécialités japonaises 
Some Japanese specialties

Je n'ai pas d'adresse à fournir pour trouver exactement les spécialités qui suivent car les rues n'ont pas vraiment de nom au Japon hormis quelques exceptions comme certaines rues commerçantes et autres grands axes. Ajoutez à ça le fait que les enseignes étaient écrites en japonais, ce qui ne m'a pas aidée à prendre des notes ... Néanmoins on retrouve chacun de ces plats dans de nombreux restaurants à Tokyo tandis que les Onigiri se trouvent principalement dans les supermarchés. Par exemple, les Sushis c'était à Ginza. Dans un restaurant où tout est préparé au comptoir, sous les yeux du client. Pour commander c'était très simple puisque la carte était distribuée avec une liste des produits où il n'y avait qu'à cocher ce que l'on voulait en indiquant la quantité avant de tout remettre à la serveuse.
I don't have an address to provide to find exactly the following specialties because the streets don't really have a name in Japan. Just a few exceptions like certain shopping streets and other major axes. Add to that the fact that the signs were written in Japanese, which did not help me to take notes ... Nevertheless we find each of these dishes in many restaurants in Tokyo while Onigiri are mainly found in supermarkets. For example, the Sushi was in Ginza. In a restaurant where everything is prepared at the counter, under the eyes of the customer. To order it was very simple since the menu was distributed with a list of products where all you had to do was check what you wanted by indicating the quantity before handing everything over to the waitress.

Gauche : Tempura Soba à Ueno - Droite : Soba du Nouvel An

Le Tempura Soba c'était à Ueno. Dans un petit restaurant dont la carte était traduite en anglais tandis que le Soba du Nouvel An c'était à proximité du temple Zojoji le soir du 31 décembre. Pour plus de renseignements sur ce plat traditionnel ça se passe » ICI « dans mon article dédié à mon nouvel an au Japon.
Tempura Soba was in Ueno. In a small restaurant whose menu was translated into English while New Year's Soba was near the Zojoji temple on the evening of December 31. For more information on this traditional dish it goes » HERE « in my article dedicated to my new year in Japan.

Gauche : Dango - Centre : Okonomiyaki - Droite : Baby Castella

La Street Food à Asakusa

En se renseignant un petit peu on trouve beaucoup de stands de street food répartis dans Tokyo mais Asakusa est le quartier où j'ai fait le plus d'expériences culinaires. Beaucoup d'entre eux sont réunis autour du temple Senso-Ji et vendent des spécialités souvent très appétissantes à l'oeil mais pas toujours en bouche ... Par exemple, l'Okonomiyaki est devenu mon pire souvenir au Japon. Rien que le mélange sauce barbecue + oeuf + mayonaise ne passait pas. Et puis j'ai opté pour les Dango qui sont des boulettes de mochi servies sur un pique avec de la sauce salée. Ça ne valait clairement pas un bon soba ou des sushis mais ça n'était pas particulièrement mauvais. Pour finir sur une note sucrée j'ai choisi un cornet de Baby Castella qui est, à la base, un gâteau spongieux au goût de quatre quart très populaire au Japon mais surtout très bon.
By inquiring a little there are a lot of street food stalls spread across Tokyo but Asakusa is the district where I have had the most culinary experiences. Many of them are gathered around the Senso-Ji temple and sell specialties often very appetizing to the eye but not always in the mouth ... For example, Okonomiyaki has become my worst memory in Japan. Nothing that the barbecue sauce + egg + mayonaise mixture did not pass. And then I opted for the Dango which are mochi dumplings served with salty sauce. It was clearly not worth a good soba or sushi but it was not particularly bad. To finish on a sweet note, I chose a Baby Castella cone which is, basically, a spongy cake very popular in Japan but, above all, very good.

Gauche : Reissue Café - Centre : Eiswelt Gelato - Droite : Floresta Nature Donuts

Le carnet d'adresses
The address book

Reissue : Trouvé au hasard des réseaux sociaux Reissue est un café situé dans le quartier de Harajuku. L'originalité du lieu vient des nombreuses créations de Latte Art réalisées en 2D ou en 3D qui en ont fait sa réputation auprès des japonais. Sur place la serveuse distribue la carte des boissons dont seulement quelques unes peuvent être décorées notamment les boissons chaudes. Ensuite libre à vous de choisir sur la carte des Latte Art déjà réalisés l'image d'un personnage, ou autre, à reproduire en 2D ou en 3D ou bien d'apporter votre propre image.
Randomly found from social networks Reissue is a café located in the Harajuku district. The originality of the place comes from the many creations of Latte Art made in 2D or 3D which have made its reputation with the Japanese. On the spot, the waitress distributes the drinks menu where only a few of which can be decorated, particularly hot drinks. Then you are free to choose in the collection of Latte Art already made the image of a character, or other, to reproduce in 2D or 3D or to bring your own image.

Eiswelt Gelato : Toujours dans le quartier de Harajuku, à l'entrée de Takeshita Dori, Eiswelt Gelato a tout misé sur le visuel en proposant des glaces en forme d'ours, de grenouille, de cochon, de lapin et même de poulet ... +1 pour la boule au matcha de la mienne.
Still in the Harajuku district, at the entrance to Takeshita Dori, Eiswelt Gelato bet everything on the visual by offering ice cream in the shape of bears, frogs, pigs, rabbits and even chicken ... +1 for the matcha ball of mine.

Floresta Nature Donuts : C'est dans le quartier de Koenji que j'ai trouvé les meilleurs donuts jamais goûtés jusqu'à présent. Mignons et bon mais surtout bien loin d'être blindés d'huile ! La solution parfaite pour faire une pause avant de me ruer dans les friperies de ce quartier sans avoir les doigts tous gras.
It was in the Koenji district that I found the best donuts ever tasted so far. Cute and good but above all far from being covered with oil ! The perfect solution to take a break before rushing to the thrift stores in this neighborhood without having all my fingers greasy.

Gauche : Ice Tokyo - Centre Genki Sushi - Droite : Joël Robuchon

Ice Tokyo Asakusa : C'est en m'éloignant du temple Senso-Ji que j'ai trouvé, au hasard des ruelles du quartier d'Asakusa, Ice Tokyo et ses Rolling Ice Cream comme disent les anglosaxons. Malheuresement, Google a l'air de dire que le glacier a définitivement fermé ses portes mais, au cas oû il s'agirait d'une erreur, je partage quand même la découverte.
It was while moving away from the Senso-Ji temple that I found, at random in the alleys of the Asakusa district, Ice Tokyo and its Rolling Ice Cream. Unfortunately, Google seems to be saying that the shop has definitively closed its doors but, in case it's a mistake, I still share the place.

Genki Sushi : Il y a foule pour manger dans ce sushi shop situé dans le quartier de Shibuya mais l'attente en vaut clairement le coup ! Certes, rien n'est préparé devant vos yeux comme dans les restaurants traditionnels de sushi mais l'expérience est tout aussi typique de Tokyo ! Assis au comptoir vous passez commande sur l'écran tactile placé juste devant vous. Il n'y a plus qu'à attendre que les assiettes arrivent les unes après les autres, à la manière d'un petit train, sur les rails automatisés qui sont reliés à l'écran.
There is a crowd to eat in this sushi shop located in the Shibuya district but the wait is clearly worth it ! Of course, nothing is prepared before your eyes like in traditional sushi restaurants, but the experience is just as typical of Tokyo! Sitting at the counter you pass an order on the touch screen placed just in front of you. We just have to wait for the plates to arrive one after the other, like a little train, on the automated rails which are connected to the screen.

Joël Robuchon : Totalement français et pas du tout dépaysant le café façon boulangerie de Joël Robuchon situé à Shinjuku est pourtant une bonne alternative pour 3 raisons. D'abord parce que faire une pause avec la cuisine japonaise s'impose parfois d'elle même. Personnellement j'ai été tellement écœurée par certaines trouvailles dans les stands de street food d'Asakusa qu'au bout d'un moment j'ai eu besoin de repasser à des saveurs que je connaissais, à une valeur sûre. Ensuite, le concept de café/boulangerie permet soit de se poser à une table soit de tout prendre à emporter pour grignoter tout en continuant de visiter Tokyo. Dernier élément intéressant, un prix pas haut de gamme du tout pour une bonne qualité des produits !
Completely French and not at all exotic, Joël Robuchon's bakery-style coffee located in Shinjuku is a good alternative for 3 reasons. Firstly, because taking a break from Japanese food sometimes imposes itself. Personally I was so disgusted by certain finds in the street food stands of Asakusa that after a while I needed to go back to flavors that I knew. Then, the concept of cafe / bakery allows either to sit at a table or take everything to take away for snacking while continuing to visit Tokyo. Last interesting element, a price not top of the range at all for good product quality !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Travel blog made in France. Follow me all around the world and feel free to leave a comment if you enjoy the trip !

Sauf mentions contraires tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord. Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Subscribe to our mailing list

* indicates required
ATTENTION : N'oubliez pas de vérifier vos spams.