Porto - Une demie journée dans les jardins du Palacio de Cristal.

31 janv. 2021

Première visite des jardins du Palacio de Cristal sous un soleil de plomb à Porto ! Fraichement débarquée sur le territoire portugais avec ma peau toute blanche j'essayais tant bien que mal d'échapper aux UV particulièrement agressifs tandis que la canicule battait son plein. Après réflexion les jardins du Palacio de Cristal étaient un bon compromis pour continuer de découvrir la ville sans risquer l'insolation puisque ce poumon vert est constitué de nombreuses parties ombragées parfaites pour tenter de respirer un peu sous la chaleur écrasante qui allait se maintenir durant 3 jours.
First visit to the Palacio de Cristal gardens under a blazing sun in Porto ! Freshly landed on Portuguese territory with my extra white skin, I was trying as best I could to escape the particularly aggressive UV rays while the heatwave was in full swing. After reflection, the gardens of the Palacio de Cristal were a good compromise to continue discovering the city without risking sunstroke since this green lung is made up of many shaded parts perfect for trying to breathe a little under the overwhelming heat that would last for 3 days.


Sur place les parterres, jardins à thèmes et terrasses avec vue sur le Douro et la ville s'étalent sur plusieurs hectares. Cet espace propice à la détente et aux balades on le doit au paysagiste allemand Emilio David qui a dessiné ces jardins avant que le projet prenne vie dans les années 1800 afin de servir d'écrin au Palais de Cristal construit en 1865 à l'occasion de l'Exposition Internationale de Porto. Un lieu culturel qui a été remplacée par le Pavilion Rosa Mota qui accueille aujourd'hui les événements sportifs et autres concerts autrement dit, ma déception.
On site, the flowerbeds, themed gardens and terraces with views of the Douro and the city are spread over several hectares. This space conducive to relaxation and walks is due to the German landscape designer Emilio David who designed these gardens before the project came to life in the 1800s to serve as a setting for the Palacio de Cristal built in 1865 at the occasion of the International Exhibition of Porto. A cultural place that has been replaced by the Pavilion Rosa Mota which now hosts sporting events and other concerts in other words, my disappointment.


Difficile de cacher ma frustration face au Pavilion Rosa Mota, en forme de dôme futuriste, quand je sais que le Palais de Cristal semblait avoir un réel intérêt visuel avec son architecture dont certaines parties feraient presque penser à la coupole du Grand Palais de Paris. La parenthèse enchantée s'est refermée pour continuer l'histoire avec un tas de béton armée bien moins féérique mais qui ne m'a pas empêchée de me faire un avis positif sur le reste.
It's hard to hide my frustration with the Pavilion Rosa Mota, in the shape of a futuristic dome, when I know that the Palacio de Cristal seemed to have a real visual interest with its architecture which, sometimes, almost make you think of the the Grand Palais in Paris. The enchanted parenthesis was closed to continue the story with a pile of reinforced concrete much less magical but which did not stop me from giving myself a positive opinion on the rest.
Les jardins/terrasses qui surplombaient la ville et le Douro c'est clairement ce pourquoi j'étais venue et rien n'a pu réveiller la déception du Pavillion Rosa Mota une fois mon but atteint. La bonne nouvelle c'est que la majorité des jardins permettaient d'un point de vue ou d'un autre d'admirer le panorama qui s'étalait jusqu'à perte de vue en direction de Vila Nova de Gaia, Porto ou encore le pont Arrabida sous un soleil toujours plus agressif qui donnait furieusement envie de se jeter sous les arroseurs automatiques.
The gardens / terraces that overlooked the city and the Douro are clearly what I came for and nothing could wake up the disappointment of the Pavillion Rosa Mota once my goal was reached. The good news is that the majority of the gardens allowed one point of view or another to admire the panorama which stretched out as far as the eye could see towards Vila Nova de Gaia, Porto or even the Arrabida bridge under an ever more aggressive sun that made you want to jump under the automatic sprinklers.


Une demie journée s'était écoulée. Le thermomètre n'annonçait rien qui indique une baisse de température et pourtant il allait bien falloir trouver une solution pour combler l'après-midi qui se profilait. Ma balade se terminait avec la conviction que faire l'impasse sur le Palacio de Cristal et son incroyable panorama, de jour comme au coucher du soleil, serait une bien mauvaise idée lors d'un voyage à Porto.
Half a day had passed. The thermometer was not announcing anything that indicated a drop of temperature and yet we would have to find a solution to fill the afternoon. My walk ended with the conviction that to ignore the Palacio de Cristal and its incredible panorama, day or during sunset, would be a bad idea during a trip to Porto.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire