Porto - Longer le Douro jusqu'à l'Atlantique, mon itinéraire.

20 févr. 2021

La canicule persistait dans les rues de Porto qui étaient vides aux heures les plus chaudes de la journée. Pas besoin de savoir parler portugais pour comprendre que les 2 restaurateurs qui discutaient ne passaient pas un agréable moment tandis que je longeais les murs pour trouver le l'ombre. Cette journée n'allait pas être aussi remplie qu'espérée mais j'avais déjà une idée pour passer les dernières heures de cette canicule sans souffrance, ou presque, le lendemain. Lunettes de soleil rivées sur les yeux et crème solaire dans le sac j'ai longé le Douro jusqu'à la mer Atlantique pour profiter de la fraicheur du littoral. Largement relayée sur les blogs voyages et dans les guides touristiques cette escapade de plusieurs heures est modulable selon les envies de chacun.
The heatwave persisted in the streets of Porto which were empty during the hottest hours of the day. No need to know how to speak Portuguese to understand that 2 persons who were chatting were not having a good time while I walked along the walls to find the shadow. This day was not going to be as full as I hoped, but I already had an idea to spend the last hours of this heatwave without suffering, or almost, the next day. Sunglasses stuck on my eyes and sunscreen in the bag I walked along the Douro to the Atlantic Sea to take advantage of the freshness of the coast. Widely relayed on travel blogs and in tourist guides, this several-hour getaway can be adapted to suit everyone's wishes.


Le parcours en Tramway

La méthode la plus simple serait de monter dans l'ancienne ligne de Tramway n°1 à la station Infante, qui se situe dans le quartier de Ribeira, afin de longer le Douro jusqu'à Passeio Alegre, son terminus, qui mène directement à l'embouchure dans le quartier de Foz do Douro et faire le chemin inverse pour le retour.
The easiest way would be to get on the old Tramway No.1 line at Infante station, which is located in the Ribeira district, in order to follow the Douro to Passeio Alegre, its terminus, which leads directly to the river mouth in the district of Foz do Douro and make the reverse way for the return.

L'allée à pied, le retour en tramway ou inversement.

Ce même itinéraire pourrait être fait à pied pour s'arrêter de temps à autres en chemin et profiter de la vue sur Vila Nova de Gaia et ses multiples maisons de porto, le pont Arrabida ou tout autre détail qui attire l'œil puis rejoindre la station Passeio Alegre pour revenir dans le centre de Porto. Cependant, ne pas aller plus loin que Foz do Douro c'est louper un bout de la côte Atlantique puisque tout démarre de ce point stratégique !
This same itinerary could be done on foot to stop from time to time along the way and enjoy the view of Vila Nova de Gaia and its multiple porto houses, the Arrabida bridge or any other detail that catches the eye then join the Passeio Alegre station to return to the center of Porto. However, not to go further than Foz do Douro is to miss a part of the Atlantic coast because everything starts from this strategic point !



Mon parcours de long de l'Atlantique

Pour aller plus loin il faudra compter sur ses jambes car le tramway ne va pas au delà de Passeio Alegra mais pas de panique puisque tout a été aménagé pour pouvoir profiter du lieu au maximum ! Personnellement j'ai fait le trajet en 2 temps. D'abord du pont Arrabida jusqu'au quartier Ribeira au coucher du soleil puis, ce fameux jour de canicule, du pont Arrabida jusqu'à la plage de Matosinhos.
Deux itinéraires, deux ambiances. Dans un sens comme dans l'autre je n'ai pas regretté le moment ni l'effort demandé ! En soirée la chaleur redescendait et les habitants les plus courageux s'adonnaient à un footing tandis que d'autres cherchaient la fraicheur du crépuscule à la fenêtre ou au balcon de leurs habitations recouvertes d'azulejos. En ces temps de crise sanitaire les touristes étaient peu nombreux mais la tombée de la nuit semblait tout de même apaiser le tumulte de la ville.
To go further you will have to rely on your legs because the tramway doesn't go beyond Passeio Alegra but don't panic because everything has been arranged to be able to enjoy the place to the fullest ! Personally, I made the course in 2 stages. First from the Arrabida bridge to the Ribeira district at sunset then, on this famous heatwave day, from the Arrabida bridge to Matosinhos beach. Two ways, two atmospheres. Either way, I didn't regret the moment or the effort required ! In the evening the heat would drop again and the bravest inhabitants made jogging while others were looking for the coolness of twilight at the window or on the balcony of their dwellings covered with azulejos. In these times of health crisis, tourists were few in number, but nightfall still seemed to calm the tumult of the city.

De jour c'est un autre paysage qui se dessinait. La chaleur écrasante le long du Douro cédait sa place à la fraicheur de l'Atlantique à mesure que j'atteignais Foz do Douro et son embouchure. A droite Porto, à gauche Vila Nova de Gaia qui s'étendaient de part et d'autre du fleuve qui s'élargissait jusqu'à la mer. Chaque zone d'ombre était propice à une pause en chemin quand l'une d'elles n'était pas déjà occupée par des retraités que j'appelais au fond de moi des Gangs de Papis.
By day, another landscape was emerging. The overwhelming heat along the Douro gave way to the coolness of the Atlantic as I reached Foz do Douro and its river mouth. On the right Porto, on the left Vila Nova de Gaia which stretched on either side of the river which widened to the sea. Each shadowy area was perfect to a break along the way and to enjoy the view.


Barques et bateaux marquaient le point d'arrivé à un air plus respirable et le début d'un nouveau chemin au bord de l'Atlantique commençait. Il n'y avait plus que la ville à droite et le reste du monde à gauche, le choix de longer la route ou bien de continuer sur un chemin en contrebas pour longer la mer. On était loin des plages carte postale du sud du Portugal et c'était pas plus mal. Les roches, qui laissaient parfois un accès à l'eau, apportaient du relief et parfois même de l'ombre aux baigneurs qui fuyaient le soleil. Le parcours était ponctué d'endroits calmes et presque déserts qui s'alternaient avec les terrasses des bars/restaurants ou l'ambiance était plus vive sous les parasols. Ce chemin élaboré pour se balader de Foz do Douro jusqu'au Fort de Saint Francis-Xavier permettait un juste dosage entre la ville et la nature sans subir la chaleur. La prochaine et dernière étape aurait été de continuer la route jusqu'à la plage de sable fin de Matosinhos, que l'on domine largement depuis le fort, mais la vue d'un paysage bétonné et les parasols en pagaille m'ont fait faire demi tour pour retrouver calme et rochers découverts quelques mètres plus tôt avant de reprendre le chemin vers le centre ville.
Boats marked the point of a more breathable air and the beginning of a new path along the Atlantic began. There was only the city on the right and the rest of the world on the left, the choice to follow the road or to continue on a path below to follow the sea. We were far from the postcard beaches of southern Portugal and it was not bad. The rocks, which sometimes left access to the water, brought relief to the landscape and sometimes even shade to the bathers who fled the sun. The course was punctuated by calm and almost deserted places which alternated with the terraces of the bars/restaurants where the atmosphere was more lively under the parasols. This path developed to walk from Foz do Douro to the Fort of Saint Francis-Xavier allowed a fair balance between the city and nature without suffering the heat. The next and last step would have been to continue the road to the fine sandy beach of Matosinhos, that we can see from the fort, but the view of buildings and the crowd made me do U turn to find calm and rocks discovered a few meters earlier before returning to the city center.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire